Kampagne von
X-tausendmal quer
und KURVE Wustrow

Les groupes anti-nucléaires, qui étaient actifs dans le cadre de la campagne gorleben365+X, n’organiseront plus, jusqu’à nouvel avis, de blocages du site d’enfouissement définitif de déchets nucléaires à Gorleben.

C’est ce qu’a communiqué Katja Tempel, la porte-parole de la campagne : « Nous avons atteint notre but, du moins pour cette année : aucuns travaux de construction et d’aménagement sont prévus dans le massif de sel. C’est la raison pour laquelle, nous suspendons les blocages. »

Les groupes anti-nucléaires réagissent à l’effet de suspension d’une plainte portée contre le prolongement de la durée du plan principal de gestion.
«Malheureusement, Gorleben n’a pas encore été retiré de la liste des sites visés. C’est pour cela que la campagne n’est pas encore terminée. Nous restons vigilant!»
Les blocages qui étaient prévus sont donc ajournés jusqu’à une éventuelle reprise des travaux de construction.

Idée de base de la campagne gorleben365+X:

Blocage non-violente de l’accès au chantier du site d’enfouissement de déchets radioactifs

Depuis des décennies, le site de Gorleben (Basse-Saxe) est pressenti pour accueillir les déchets radioactifs allemands. Pourtant, il a été choisi pour des raisons purement géopolitiques, et serait complètement inadapté d’un point de vue géologique. Depuis des décennies également, les habitants de la région de Gorleben se mobilisent pour que les déchets ne soient pas enfouis dans ce gisement salin.

Face à la mobilisation des habitants, le gouvernement allemand a récemment déclaré que l’on devait «repartir de zéro» pour la recherche d’un site et ne plus se focaliser sur Gorleben. Tous les partis politiques souhaitent que ces recherches pour trouver un site d’enfouissement reprennent. Mais comment cela doit-il se faire, telle est bien la question !

Officiellement, seules les études sont autorisées à Gorleben, et la recherche de sites alternatifs de stockage est censée avoir déjà commencé. Mais dans les faits, les travaux de construction du centre d’enfouissement se poursuivent. On ne peut pas parler de dialogue social!

D’août 2011 à août 2012, près de cent actions de blocage destinées à perturber la poursuite de l’activité du site ont été menées dans le cadre de la campagne gorleben365.

Avec la campagne gorleben365+X, nous allons poursuivre cet objectif. Peut-être pas à la même fréquence, mais en tout cas avec la même détermination, la même créativité et de manière tout aussi dérangeante!

Action de blocage non-violent des accès au chantier du site d’enfouissement de Gorleben compte sur toi!

C’est notre vie quotidienne et notre culture que nous voulons amener devant les grilles de Gorleben. Des chorales se chargent d’un blocage et donnent un concert devant l’entrée, des jeunes mobilisent ceux de leur âge, des cavalièr-e-s s’attardent avec leurs chevaux devant le site, on peut même fêter son anniversaire ou ses noces avec un blocage devant l’entrée. Prendre le thé avec des petits gâteaux, se lancer dans la guérilla jardinière,jouer au tarot ou tricoter des «X» géants, à chacun de créer son propre scénario. Pas de limites à la créativité!

Jour après jour, nous allons résister, avec toujours de nouveaux groupes. Chacun-e peut prendre part aux actions de gorleben365+X, individuellement ou en groupe. Chacun-e peut lancer sa propre idée de blocage.

Nous exigeons la fin des travaux dans le gisement salin de Gorleben et l’arrêt de la production de déchets radioactifs par l’industrie nucléaire. Nous revendiquons une utilisation responsable des ressources de notre planète et le recours aux énergies renouvelables.

Nous voulons envoyer un signal qui nous renforce et nous encourage dans nos actions, et nous aide à aller plus loin. C’est la première fois que tu participes à une action de désobéissance civile? Alors cette expérience à Gorleben pourra t’aider à prendre de l’assurance ; à toi de l’appliquer ensuite chez toi, dans ton entourage politique et professionnel et dans ton quotidien. Gorleben est partout!

Contact: Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!